Les SCPI et les OPCI présentent une nouvelle fois des collectes records, confirmant leur succès auprès des épargnants. En effet, les SCPI ont collecté 5,5 Md€ en 2016, soit 30% de plus qu’en 2015 et les OPCI ont collecté 4 Md€, soit 66,5% de plus qu’en 2015.

Ce succès s’explique notamment par le rendement élevé de ces deux types de produits financiers : 4,68% pour les SCPI et 4,7% pour les OPCI. En comparaison, les placements habituels des épargnants telle l’assurance-vie ne présente qu’un rendement de 2%. 

Des collectes records pour les SCPI et OPCI

En 2016, les 178 SCPI recensées par l’IEIF ont collecté 5,5 Md€, soit 30% de plus qu’en 2015. Cette augmentation est légèrement inférieure à celle de l’année 2015 : +45% par rapport à 2014, mais supérieure aux augmentations observées en 2014 (+16,6% par rapport à 2013) et en 2013 (+4% par rapport à 2012).

La dynamique est tout aussi positive pour les 12 OPCI recensés par l’IEIF qui ont enregistré des souscriptions nettes d’un montant de 4,08 Md€ en 2016, ce qui représente une augmentation de 66,5% par rapport à 2015. Cette évolution n’est pas prête de s’arrêter si l’on prend en compte les ambitions des sociétés de gestion sur le produit OPCI.

Les sociétés de gestion les plus performantes

Les leaders des produits SCPI et OPCI : Amundi et Primonial (les meilleurs collecteurs 2016).

D’après les données de l’IEIF, Amundi Immobilier se distingue comme étant la société de gestion ayant le plus collecté en 2016, confirmant un titre déjà obtenu en 2015. Sa collecte nette s’élève ainsi à 2990 M€ tout produits confondus.

Elle détient également le leadership sur la collecte OPCI avec près de 2 Md€ collectés en 2016.
Toutefois, le leadership sur la collecte SCPI est détenu par Primonial : 959 M€ collectés en 2016 contre 907M€ pour Amundi.

Les catégories de SCPI les plus prisées

Les SCPI collectant le plus sont, comme les années précédentes, les SCPI de rendement puisqu’elles drainent 95,5% des collectes. À l’intérieur de cette catégorie les SCPI de bureaux sont en tête puisqu’elles représentent 56,5% de la collecte des SCPI d’entreprise. Toutefois, on remarque un augmentation forte de la collecte des SCPI spécialisées en 2016 (+50%).

Au niveau de la capitalisation, les SCPI de bureaux conservent leur première position avec 28,7 Md€ d’encours, suivies des SCPI de commerce (6,4Md€ ), des SCPI résidentiels (4 Md€), des diversifiées (3 Md€) et des spécialisées (1,2 Md€).

Un rendement toujours élevé, mais en baisse

2016 est une nouvelle année de repli du taux de distribution moyen des SCPI qui passe de 4,85% à 4,63%. Toutefois, ce taux de rendement reste bien supérieur à la moyenne de rendement des autres produits financiers prisés par les épargnants.

De plus, pour Arnaud Dewatcher, délégué général de l’ASPIM «cette performance des SCPI, si elle connaît un tassement, témoigne toutefois de la solidité financière de ces sociétés au terme de 10 années de crise financière».

Quelques informations sur l’IEIF

L’institut de l’Epargne Immobilière et Foncière est une organisation d’étude et de recherche indépendant. Sa mission consiste à établir des analyses et prévisions concernant les marchés et les investissements immobiliers en France et en Europe.

Trustpilot